entete

retourenhaut Navigation
  • PHOTOGRAPHIE DIGITALE

La photo sous-marine s’apprend !
Participez au cours de photographie digitale sous-marine

 
CABO canarias arrow News arrow Essai des scooters « Space Plane »
Français Español English

Inhalt

Essai des scooters « Space Plane » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Philippe GUILLAUME   
22-06-2007

Space Plane TenerifeLa semaine dernière, j’ai eu l’opportunité d’essayer ces nouveaux scooters sous-marins issus des dernières technologies japonaises. 

Space Plane Boitier commandeLe scooter est composé de 2 propulseurs qui se placent le long de la bouteille et d’un boitier de commande, le tout d’un matériau type PVC qui m’apparait fragile dès les premières minutes.

Le boitier de commande est simple et semble facile à utiliser. Il est à noter qu’il faut se fabriquer soi-même un clip de fixation sur le gilet car le boitier en est dépourvu.

Space Plane Compartiment batteriesSpace Plane BatteriesLe compartiment de batterie, qui se situe en haut de chaque propulseur, est très facile d’accès.

Le chargeur de batterie permet de recharger les deux packs à la fois.

 

 

Les essais commencent :

Space Plane TenerifeSpace Plane TenerifeLa mise en place des propulseurs doit être rigoureuse et n’est pas facile. Le gilet a du mal à trouver sa place sur la bouteille. De plus, le cordon de la purge basse a tendance à se glisser entre les hélices.

Le poids de l’ensemble pour les mises ou les sorties d’eau peut être pénalisant suivant la morphologie des plongeurs, notamment si l’on doit utiliser sur des échelles de bateaux.

Une fois sous l’eau, le poids se fait oublier.
Space Plane Canariesspace plane Cabo CanariasLes propulseurs sont faciles d’utilisation. Le corps doit juste trouver sa position naturellement. Comme l’ensemble gilet / bouteille nous propulse, il est difficile de conserver une position hydrodynamique en gardant la tête en extension. La position « sur le dos » est pratiquement impossible sur de longues distances.

La sélection des vitesses se fait sans aucun problème, même si la majorité du test s’est déroulé à vitesse rapide. Nous avons eu une autonomie de 32 minutes (temps moyen pour les 3 scooters). Lorsque les deux propulseurs ne fonctionnent plus à la même vitesse (décharge des batteries), il devient alors difficile de naviguer en ligne droite.

Space Plane TenerifeSpace Plane CanariesUn coupe-circuit de sécurité est automatiquement activé après 10 minutes de fonctionnement continu, ce qui est rassurant car si l’engin ne « veut plus » s’arrêter, il est pratiquement impossible de le larguer en immersion sans danger.

L’appareil est assez puissant pour tracter un autre plongeur (par exemple un binôme en panne…)

En bref, le « Space Plane » est un joli petit gadget mais qui reste loin des performances du scooter AV2 Apollo, plus efficace et ludique à mon goût !